CONFÉRENCE: CONCEPTION DE FORÊTS NOURRICIÈRES: DE LA PRAIRIE À LA FORÊT

CONFÉRENCE: CONCEPTION DE FORÊTS NOURRICIÈRES: DE LA PRAIRIE À LA FORÊT

Au cours de ses cinq années d’existence, Le Chêne aux pieds bleus a développé pour vous une fine expertise dans le but d’évaluer les plus forts potentiels de vos écosystèmes naturels afin de maximiser leurs utilisations dans le respect des limites écosystémiques de chacune des composantes de la nature. Il me fait plaisir au nom de l’équipe du Chêne aux pieds bleus de vous inviter à venir assister à la conférence: CONCEPTION DE FORÊTS NOURRICIÈRES: DE LA PRAIRIE À LA FORÊT. Cette conférence, qui a eu un vif succès lors du Colloque intitulé Permaculture, Écoproduits et Développement régional, tenu à Amqui le 13 octobre 2017, vous est proposé ici en version complète. Comment changer la vocation d’une terre agroforestière pour l’amener à devenir une grande FORÊT NOURRICIÈRE constituée de jardins forestiers, de vergers potagers forestiers, de vergers à noix nordiques, en santé et productive, élaborée au plus près du fonctionnement de l’écosystème naturel. Sans oublier, les ressources sauvages,  les produits forestiers non ligneux: comestibles et médicinaux, biofertilisants et biorépulsifs  naturels. La conférence: CONCEPTION DE FORÊT NOURRICIÈRE: DE LA PRAIRIE À LA FORÊT s’adresse à tous les propriétaires de lots privées qui rêvent de partir une entreprise ou de diversifier leurs revenus à partir de la cueillette de comestibles inédits ou de végétaux médicinaux, sauvages ou en provenance de cultures, à être intégrées dans leurs écosystèmes naturels sur les bases de la permaculture végétale et de l’agroforesterie naturelle. Elle s’adrese également à tous ceux et celles qui désirent atteindre à l’autonomie alimentaire. Bienvenue à tous et à toutes… La Conférence en résumé 1. L’Écoforesterie Définition Les axes de développement d’une...
LA PERCEPTION DIRECTE DE LA NATURE. POUR UN DESIGN EN PERMACULTURE RESSENTI*

LA PERCEPTION DIRECTE DE LA NATURE. POUR UN DESIGN EN PERMACULTURE RESSENTI*

L’auteur pratique la méditation depuis une vingtaine d’année. Il propose ici une approche innovante et inspirante combinant science et méditation. L’auteur, double bachelier en aménagement du territoire forestier et en arts visuels, s’est intéressé aux énergies du territoire dans le cadre de deux expériences de création: l’une à l’Ile d’Orléans pour un projet d’exposition intitulé Pèlerinage d’un chien aveugle nommé Socrate et l’autre, à la Maison des Esclaves, au Sénégal, en Afrique pour un projet nommé Sacrifice. C’est dans les moments où le mental atteint son point culminant de relâchement qu’adviennent les interactions les plus fécondes… J’ai fait de nombreux inventaires forestiers conventionnels avant de commencer à travailler à mon compte. À l’époque, je sortais de la forêt, après plusieurs heures sans avoir l’impression de m’être connecté avec le vivant, les arbres, les arbustes, les herbacées ou la faune que j’avais croisés. Tout allait trop vite. Je sentais que j’étais prisonnier d’un mental qui cherchait à valider des données préinscrites dans ma mémoire par un savoir forestier reconnu par l’industrie du bois et qui allait inexorablement m’amener à une prescription sylvicole le plus souvent prévisible. L’inventaire écosystémique que je développe  accordent une part importante à  la sensibilité et à la créativité. La prise de données scientifiques et les analyses subséquentes qui en résultent sont toujours présentes, mais elles ne sont pas l’unique référent   de mes designs et surtout, ceux-ci ne présuppose aucune conclusion vers laquelle ils devraient tendre. J’entre en forêt sans savoir… Les deux façons d’entrer en relation avec un écosystème La première est la voie du mesurable, de la déduction, celle de l’intellect, de l’inventaire scientifique traditionnel… La seconde,...
PROPRIÉTAIRE D’HÉBERGEMENT D’EXPÉRIENCE EN FORÊT, DÉMARQUEZ-VOUS PAR CE PROJET ÉCOTOURISTIQUE EN 9 ÉTAPES…

PROPRIÉTAIRE D’HÉBERGEMENT D’EXPÉRIENCE EN FORÊT, DÉMARQUEZ-VOUS PAR CE PROJET ÉCOTOURISTIQUE EN 9 ÉTAPES…

En Espagne, dans la province de Castille-y-Leon, l’écotourisme de champignon gastronomique ou mycotourisme génère à chaque année des revenus de 25 millions d’euros (37 millions de dollars canadiens) sur un territoire forestier 50 fois plus petit que celui du Québec. Il serait temps de se pencher sur cette question. L’écotourisme de champignon gastronomique, aussi appelé mycotourisme, est une activité qui monte en flèche sur l’ensemble du territoire québécois, comme en témoigne le nombre croissant de participants aux activités d’identification des différents cercles des mycologues du Québec ou encore les différents efforts de concertation régionale autour de la ressource champignon, de la filière mycologique de la Mauricie ou de mycotourisme Kamouraska. Nous nous préparons à la naissance d’une gastronomie typiquement nordique, et en particulier nous découvrons la succulence et la variété des différents champignons qui fructifient dans nos forêts.  La cueillette de champignons sauvages est appelée à devenir une activité récréotouristique de première importance, comme c’est le cas dans certaines régions du monde où la mycologie et le mycotourisme  combinés génèrent des revenus très impressionnants. Mais comment amener les touristes à vivre une expérience  gastronomique dont ils se souviendront et ce, en toute sécurité?  Je vous propose un canevas de projet en 9 étapes que vous pourrez adapter selon vos besoins spécifiques. Voici donc, pour vous propriétaire d’hébergement d’expériences en forêt, ces 9 étapes. Étape 1. Caractériser le territoire Certains écosystèmes sont plus propices que d’autres à l’émergence naturelle de champignons gastronomiques . Le premier travail consistera à localiser sur une carte écoforestière les secteurs où sont concentrés les habitats naturels des champignons symbiotes et saprophytes. Les écosystèmes retenus devront posséder au départ...
Réhabiliter nos plantations par la culture de champignons symbiotes

Réhabiliter nos plantations par la culture de champignons symbiotes

Paysage désolant, boudé par le chant des oiseaux… Paysage désolé, au design de deux par quatre…        Le modèle sur lequel repose l’aménagement forestier au Québec a été élaboré par le gouvernement en fonction des besoins en matière ligneuse de l’industrie forestière, notamment celle du sciage. Au cours des années 80, fort d’une volonté sans précédent d’aménager la forêt québécoise, le gouvernement du Québec a mis en place une politique de reboisement intensive au cours de laquelle, nous avons vu apparaître des plantations d’épinettes un peu partout autour de nous… notamment dans les friches herbacées et arbustives, dont il sera question aujourd’hui… Ces plantations ont été pensées en fonction de la croissance exclusive des arbres: tous les efforts de l’écosystème pour contribuer à son équilibre naturel par ses forces agissantes seront vite annihilés par le biais de coupes répétées que l’on nomme dégagement, éclaircie précommerciale et éclaircie commerciale. Nous nous retrouvons au final, avec une plantation d’arbres exclusivement composés de l’essence désirée commercialement, le plus souvent sans arbuste et sans herbacée… un désert végétal sous la canopée dominante, comme en témoigne la photographie à la une…  De l’agriculture qui l’a précédée jusqu’à sa coupe finale et son aboutissement au moulin à scie, nous constatons de cette forêt artificielle un appauvrissement graduel de l’écosystème hôte… Q’aurait donné ce même écosystème, ici la friche herbacée, sous l’action des forces agissantes ? Déjà reposant sur un sol appauvri par les bons soins d’une agriculture intensive,  la friche herbacée aurait évoluée naturellement suivant une série de successions végétales, passant de la strate herbacée basse, à la strate herbacée haute, puis par la strate arbustive, pour arriver à un...
Écoforesterie: définir vos besoins

Écoforesterie: définir vos besoins

Vous avez généralement un projet quand pour la première fois vous me contacter… Allo,  je voudrais parler à monsieur Daniel Lachance… J’ai un projet dont j’aimerais discuter avec vous… Vous êtes allé visiter le site Web du Chêne aux pieds bleus, qui apporte plusieurs réponses… mais qui, du même souffle, soulève la question de la multiplicité des voies possibles pour aménager votre terre en Écoforesterie sur les bases de la permaculture végétale… et le besoin d’avoir des experts pour vous y retrouver. Commençons donc par le début… La rencontre préliminaire gratuite Ce premier contact, avec vous en personne, est fondamental… Ensemble, nous tentons de cerner votre projet, de le faire émerger plus clairement, afin de répondre adéquatement à des besoins spécifiques que vous avez? Parlez-moi de vous, de vos attentes, de vos valeurs… C’est après avoir entendu et compris le projet que je vous expose ma vision de l’Écoforesterie, que je déballe les outils innovateurs que Le Chêne aux pieds bleus a développés pour la forêt privée au cours des dernières années; pour vous aider à atteindre ces objectifs spécifiques qui se précisent de plus en plus. Au terme de cette rencontre, notre motivation est à son comble et vous entrevoyez beaucoup plus clairement ce qu’il vous reste à faire. Parfois cela est suffisant pour amorcer directement les travaux. Sinon, examinez le diagramme ci-bas, nous vous proposons deux approches que nous avons développées, selon les deux types de clientèle que nous rencontrons le plus souvent…   L’inventaire de reconnaissance écoforestier L’inventaire de reconnaissance écoforestier a été mis au point pour répondre à une clientèle assez large qui désire connaître les potentialités générales de leur terre,...