POUR UNE ACTION COMBINÉE: SYLVICULTURE ET PRODUCTIONS NOURRICIÈRES.

POUR UNE ACTION COMBINÉE: SYLVICULTURE ET PRODUCTIONS NOURRICIÈRES.

Depuis plusieurs années, le Chêne aux pieds bleus, par son approche appelée Écoforesterie, propose aux Québécois des alternatives à l’aménagement forestier traditionnel. Jusqu’à tout récemment nos propositions forestières étaient essentiellement concentrées autour de la mise en place de jardins forestiers au sein de forêts naturelles ou de plantations : introduction de cultures nourricières ou bonification de produits forestiers non ligneux déjà en place. Nous sommes maintenant fiers et prêts à élargir encore les possibilités initiées par nos travaux antérieurs et à proposer enfin aux Québécois et Québécoises une approche combinant sylviculture et productions nourricières.   Traitements sylvicoles et potentiel nourricier Un traitement sylvicole est une intervention qui a comme objectif de diriger le développement d’un peuplement forestier. Il vise généralement soit son renouvellement, soit l’augmentation de son rendement. Son intervention est surtout orientée vers la strate végétale supérieure: celle constituée par les arbres. Les traitements sylvicoles peuvent être classés en trois catégories: les traitements favorisant la régénération naturelle, les traitements de régénération artificielle et les traitements d’éducation. Le potentiel nourricier d’un écosystème forestier représente la capacité d’une forêt naturelle à accueillir un jardin forestier. Cela peut se traduire par la présence en sous-bois de PFNL intéressants, qu’il suffit de bonifier ou par la possibilité d’y introduire des cultures importées de comestibles ou de végétaux médicinaux. Dans un écosystème en régénération avancée, nous considérons le potentiel nourricier de celui-ci en fonction des PFNL présents et de la possibilité de développer ce potentiel en jardin forestier. Par extension, nous pourrions estimer le potentiel nourricier d’un écosystème mature, en fonction de la possibilité  qu’il offre, de stimuler l’émergence spontanée de PFNL gastronomiques: framboises, bleuets,...