Caractérisation écosystémique. Implantation progressive d’un verger mixte. St-Donat-de-Rimouski 2018.

Caractérisation écosystémique. Implantation progressive d’un verger mixte. St-Donat-de-Rimouski 2018.

Les clients désirent implanter un verger mixte (arbres et arbustes fruitiers, arbres et arbustes à noix nordiques et plantes herbacées) dans une prairie agricole de 0,6 ha, dans la municipalité de St-Donat-de-Rimouski (zone de rusticité 4a), sur les bases de la Permaculture végétale et de l’Agroforesterie naturelle.  

Afin de minimiser la compétition interspécifique entre les différentes espèces qui seront introduites dans l’aire de culture, le projet a été échelonné sur une période cinq ans, permettant ainsi à nos clients d’introduire progressivement les végétaux, d’abord les arbres et les arbustes, puis les plantes herbacées.

Suite à une discussion préalable à l’inventaire terrain, il a été convenu du mandat suivant:

  • de réaliser une caractérisation écosystémique de l’aire de culture multistrate;
  • de réaliser des analyses agronomiques et de déterminer les actions à poser pour maximiser la préparation du sol de l’aire de culture multistrate;
  • de dresser une liste de végétaux préliminaires pouvant être introduits dans l’aire de culture multistrate.

La caractérisation écosystémique:

Elle vise à définir les facteurs limitants et les différents potentiels de l’écosystème-hôte, de manière à créer un système de croissance végétal maximisé. Au total, ce sont 9 éléments fonctionnels participant aux relations écosystémiques de l’aire de culture, qui ont été caractérisés et analysés, ce sont :

  1. les composantes végétales présentes (localisation, relation écologique, compétition potentielle ou utilisations bénéfiques)
  2. la topographie et l’écoulement de l’eau
  3. l’ensoleillement (obstacle et déplacement du soleil)
  4. la direction des vents (direction, vélocité)
  5. la présence de microclimats
  6. l’indice de présences animales
  7. l’indice de maladie ou d’insectes ravageurs
  8. la présence de matières premières utilisables (bois, pierres, argile, sable)
  9. la présence d’infrastructures utilisables.

Les analyses agronomiques:

Ils visent à caractériser l’aire de culture du point de vue de la texture du sol, de la classe de drainage, de la luminosité, de la rusticité,  de la profondeur et du pH.  Cette caractérisation, agencée à d’autres observations terrain et couplée à des analyses physico-chimiques, permet de mettre au point les recommandations pour la préparation du sol de l’aire de culture. La préparation du terrain incluant l’élimination des annuelles et des vivaces en place, l’ajout de fertilisants naturels, l’implantation d’un engrais vert et d’un couvert végétal seront réalisés entre le printemps et l’automne 2019, en vue d’implanter les premiers arbres et arbustes au printemps 2020.

Liste de végétaux préliminaires:

Suite aux analyses agronomiques et tenant compte de la zone de rusticité de l’aire de culture, une liste de 46 végétaux (arbres, arbustes, plantes herbacées, fixateurs d’azote) a été remise à la cliente afin de lui permettre de faire un choix préliminaire de végétaux pouvant être introduits dans son aire de culture multistrate.

Ce projet a été réalisé en partenariat avec Louis Lefebvre, agronome.

Le projet a bénéficié d’une subvention. Pour informations, contactez-nous.

Compétences

Posté le

12 mars 2019