LE TOP 4 DES ÉCOSYSTÈMES AGROFORESTIERS POUR CUEILLIR D’ABONDANTS ET DE SUCCULENTS COMESTIBLES SAUVAGES

LE TOP 4 DES ÉCOSYSTÈMES AGROFORESTIERS POUR CUEILLIR D’ABONDANTS ET DE SUCCULENTS COMESTIBLES SAUVAGES

Lorsque je dois faire un inventaire de comestibles sauvages en vue d’établir des sites de cueillette, tant sur les terres privées que sur les terres publiques, cela m’oblige parfois, afin de maximiser mes déplacements sur le terrain,  à choisir parmi les écosystèmes présents ceux qui m’apparaissent être les plus pertinents à visiter. Nous retrouvons des plantes comestibles sauvages dans presque tous les écosystèmes agroforestiers du Québec. Mais d’après mon expérience, certains écosystèmes sont plus intéressants que d’autres en raison de deux critères : l’abondance d’espèces dans l’écosystème concerné et le potentiel  gastronomique des comestibles sauvages que l’on y trouvent. Voici donc mes coups de cœur pour des cueillettes assurées de comestibles de qualité. Érablière sucrière L’érablière sucrière représente mon écosystème préféré pour sa capacité très  grande à accueillir la biodiversité végétale; il peut facilement être transformé en jardin forestier de comestibles ou de végétaux médicinaux (voir à ce sujet, l’article intitulé Éveillez le potentiel de votre érablière par la biodiversité. Mais l’érablière sucrière est aussi un écosystème très riche en comestibles indigènes dont certains ont une très grande valeur gastronomique. Espèces caractéristiques de cet écosystème : Strate arborée : chêne bicolore, érable à sucre, érable rouge, hêtre à grande feuilles; Strate arbustive : noisetier à long bec, ronce odorante; Strate herbacée : aralie à grappes, aralie à tige nue, asaret du Canada (gingembre sauvage), cardamine carcajou, érythrone d’Amérique, uvulaire à grandes fleurs, violette et bien sûr, ail des bois; Écosystème ouvert et semi-ouvert sur sol moussu de sphaigne (bord de lac/pessière noire/mélèzin/cédrière) J’ai regroupé sous cette appellation plusieurs écosystèmes plus ou moins parents dont la caractéristique commune est de posséder un sol moussu de...
Des solutions pour des cueillettes abondantes

Des solutions pour des cueillettes abondantes

Depuis quatre ans, j’écris à propos de l’engouement sans précédent de la population québécoise pour les produits forestiers non ligneux. Cet engouement est réel. Nous sommes à l’étape de la construction d’un vaste réseau de mise en valeur de la filière PFNL(s) allant de la cueillette jusqu’à la mise en marché. Nous visons à moyen terme à une véritable rentabilité économique autour de récoltes éthiques des produits forestiers non ligneux. Il est temps de se mettre ensemble et de valoriser une ressource qui n’attend que notre intervention pour se faire connaître. Mais attention, cela n’exclu en rien le plaisir de la découverte pour cette seule fin. Les possibilités sont grandes en matière de valorisation des produits forestiers non ligneux. Mais comment s’y retrouver? Voici deux solutions… Pour simplifier, nous pouvons envisager nos opérations selon deux points de vue. Soit vous désirez mettre en valeur vos ressources bioalimentaires ou médicinales dites naturelles ou indigènes (fleurs,champignons, petits fruits et/ou rhizomes), soit vous désirez en augmenter la présence quantitative dans vos peuplements forestiers (incluant friches, bords de rivière)  par le biais de la culture. Un mot sur la mise en valeur de vos PFNL J’ai  écris dans des articles précédents à propos des différents plans de cueillettes personnalisés de produits forestiers non ligneux que nous pouvons réaliser pour vous sur votre terre. Avec ce type de document, vous devenez très rapidement autonome pour faire vos propres récoltes. Nous offrons présentement trois types de plan de cueillettes de PFNL : l’un est exclusivement réservé aux champignons sauvages et comprend plusieurs inédits, l’autre, est orienté davantage sur l’ensemble des ressources bioalimentaires (champignons, petits fruits, rhizomes, etc) et un...